Dernières chroniques

Derniers livres chroniqués


espace

.

jeudi 21 février 2013

LA MECANIQUE DU COEUR par Mathias Malzieu


Infos sur le livre :
Titre : La mécanique du cœur.
Auteur : Mathias Malzieu  ICI
Edition : J’ai lu 2007 (155 pages)
Pays : France.
Quatrième de Couverture : Edimbourg, 1874 : le jour le plus froid du monde. Lorsque Jack naît, son cœur gelé se brise immédiatement. La sage-femme le remplace par une horloge et le sauve.
Depuis lors, il doit prendre soin d'en remonter chaque matin le mécanisme. Mais gare aux passions ! Le regard de braise d'une petite chanteuse andalouse va mettre le cœur de Jack à rude épreuve...

***********************
Pourquoi ce livre ???
Attirée par la couverture en premier, charmée par l’univers Burtonnien en second, je ne pouvais donc pas passer à côté de cette lecture.
Merci à Margot d’avoir suscité davantage ma curiosité.  

Mon Résumé
C’est un conte qui raconte l’histoire de Jack, un petit bonhomme né durant une journée très particulière qui a changé son destin.
Effectivement il s’agissait d’un jour de l’an 1874, jour le plus froid du monde, Little-Jack vit le jour tout en haut de la colline d’Arthur’s Seat, à Edimbourg en Ecosse, et il doit sa vie à Madeleine, la sage-femme, un peu docteur, un peu magicienne un peu sorcière selon les dires.
Le pauvre Little-Jack est né le cœur gelé, et c’est Madeleine qui lui sauve la vie en lui greffant une horloge sur son cœur pour qu’il puisse fonctionner.
Sa maman partie, madeleine le prend sous son aile et lui répète souvent : « Love is dangerous for your tiny heart ». Mais l’inévitable arriva, il tombe amoureux et plus rien ne pourra l’arrêter sauf peut-être la réalité.

Mon avis
Un petit livre original, sous forme d’un conte merveilleux et cruel, qui a fait son effet sur moi. Pas loin d’être un coup de cœur, un livre que je relirai avec grand plaisir.
Il a été écrit par le chanteur du groupe français Dionysos; leur album éponyme donc « La mécanique du cœur » constitue la bande originale du roman  ici
J’ai été transporté par le style poétique de l’auteur, certaines phrases m’ont vraiment touché, séduite, et j’ai trouvé l'écriture belle et soignée.
Ce livre aborde deux thèmes prépondérants qui sont l’Amour et la Différence, et le message passe à merveille.
Mon cœur s’est emballé en suivant le parcours de Little-Jack, un parcours classique de tout jeune adolescent amoureux, prêt à braver et à défier les montagnes par désir d’amour, sauf que jack n’est pas un ado comme les autres !
Et lorsqu’on est un miraculé, et que notre cœur est un trésor avec lequel on ne doit pas se permette de jouer, chaque pensée, chaque pas vers l’Amour devient un flirt avec la mort, et dans ce roman, l’expression « mourir d’amour » prends tout son sens.
Malzieu nous place au milieu d’une pléiade de personnages qui gravitent tous autour de Little-Jack, tout comme lui, ils sont attachant et souffrent d’handicap à l’instar de Madeleine la sage-femme qui ne peut pas donner la vie elle-même, et qui passe la sienne à réparer celle des autres, la jolie miss Acacia qui se cogne partout plutôt que de porter des lunettes. Mais aussi Anna, Luna et Arthur, aussi hors du commun. On croise même George Méliès et Jack l’éventreur pour plus d’aventures.
J’ai apprécié le périple imaginé par l’auteur nous faisant traverser l’Europe jusqu’en Andalousie, nous rappelant que la jeunesse ne rime pas forcément avec la raison, que le moteur dès lors n’est autre que nos sentiments, mais bon, comment ne pas soutenir Little-Jack dans sa quête !?
On a envie d’y croire à sa folie, de s’embarquer dans son délire, de l’accompagner au bout du monde en espérant vivre son rêve et de croiser les doigts pour qu’il ne se brûle pas les ailes.
Toute cette histoire représente un mélange savant de magie, de poésie, d’humour et de mélancolie qui fonctionne très bien pour moi.
Je vous conseille vivement de lire ce petit bijou.
Je ne résisterai pas à l’envie de partager ultérieurement quelques passages dans ma rubrique « extrait », mais avant je laisse quelques traces ici :
« Il doit rester quelques rêves d’enfant cachés sous mon oreiller, je tenterais de ne pas les écraser avec ma tête lourde de soucis d’adulte »
« Son cou est saupoudré de grains de beauté minuscules, constellation descendant jusqu'à ses seins. Je deviens l'astronome de sa peau, fourre mon nez dans ses étoiles. Sa bouche entrouverte me fait loucher, j'ai des bulles dans le sang et des éclairs entre les cuisses. Je l'effleure de toutes mes forces, elle m'est fleur de toutes les siennes. De ses mains coule une douce électricité. Je m'approche encore »



Janvier 2013

Très bonne lecture

24 commentaires:

  1. j'ai juste adoré ce livre!
    poétique à souhait! Un vrai coup de coeur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Litchi pour ton passage, pour moi ce n'est pas passer très loin, très beau livre, bravo à l'auteur.

      Supprimer
  2. Je suis très agréablement surprise par ta plume ! Je sens que je vais vraiment tomber amoureuse de ton blog et de tes lectures !

    Tu as vraiment les mots justes pour parler de ce livre.
    Je l'ai lu il y a quelques années déjà, je devais avoir 18 - 19 ans, donc ça fait 4 - 5 ans. Et quand j'y repense, il me sert encore le coeur. C'était juste trop beau ! Mathias Malzieu a une écriture tellement poétique, tellement prenante. Ce personnage est beau, dans le sens où il est attachant, on l'aime et en même temps, il y a une énorme mélancolie qui se fait sentir à la lecture de ce livre. C'est une lecture qui m'a marquée à tout jamais, et ta chronique vient de me donner envie de le relire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Maelynn, ravie de te retrouver chez moi ;-)
      Je pense que tu ressentiras les mêmes émotions à l'heure qu'il est, la poésie, la magie et le charme traversent les âges ♥
      Et puis c'est le genre de lectures dont on a besoin de temps à autre.
      Moi je suis partante pour découvrir d'autres romans de Malzieu, il m'a fait tourner la tête :-)

      Supprimer
  3. Un vrai régal à lire. Le premier que j'ai découvert de cet auteur, et depuis je lis tous ses ouvrages. Poétique, métaphorique, tout un univers que j'aime et dans lequel j'ai apprécié passé le temps de cette lecture, bien trop court d'ailleurs... Car du Mathias Malzieu on aimerait en lire à plus soif ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu résumes les choses à la perfection et vivement que j'en découvre d'autres tout comme toi.

      Supprimer
  4. Et pour ma part, j'avoue également être "addicte" à ton blog ☺
    Encore une très belle chronique ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours le mot qui me touche <3 merci beaucoup Nadia.

      Supprimer
  5. Ho ! ça à l'air super sympa, merci pour la découverte ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est génial, lis-le péléane je pense que tu aimeras.

      Supprimer
  6. bravo ma fille, continue!!!!!
    ton papa qui t'encourage et qui t'aime très fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton premier passage chez moi, je suis très heureuse que tu visites mon univers actuel :-) moi je t'aime mon Papa ♥♥♥♥♥

      Supprimer
  7. Livre emprunté à la bibliothèque grâce à cette chronique. Pas déçue du tout! Très belle écriture, poétique. Merci Nymou...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente que mon avis dessus n'ait pas été trop enthousiaste au final et je suis ravie de ton impression dessus.

      Supprimer
  8. J'ai adoré lire ce livre ! L'écriture très poétique m'a séduite :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aussiiii :-) je vais aller sur ton blog en espérant trouver ta chronique écrite.

      Supprimer
  9. J'ai adoré ce livre mais été très perturbée mais les phrases incohérentes du genre à un moment une comparaison à Dalida...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une écriture poétique avec un tas de métaphores, perso j'ai plus que adoré et je n'ai pas ressenti ta gêne.

      Supprimer
  10. J'ai beaucoup aimé ce livre, je trouve que c'est une magnifique métaphore de l'amour, vraiment! Même si dès fois, il y en a un peu trop :/ Il n'empêche que je conseille ce livre à tous ceux et celles qui ne l'ont pas lu parce que le style est très beau et très poétique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups, je n'avais pas vu ce commentaire.
      Merci pour ton commentaire naanaash si tu repasses par là.
      Tu as raison de le conseiller à mon sens.
      Bises

      Supprimer
  11. Très jolie chronique pour un très beau livre. Val.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohhhhhh ♥ Valérie chez moi :-) là je suis très heureuse :-)
      MERCI

      Supprimer
  12. Je viens de le terminer, j'ai vraiment adoré, il est en effet très poétique
    et ton avis est juste magnifique, j'ai adoré te lire, ma Nymou :*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai adoré te voir ici pour ma part😚je passerai lire ton avis avec plaisir.
      Des bisous tout plein :*

      Supprimer