Dernières chroniques

Derniers livres chroniqués


espace

.

mardi 20 novembre 2012

LE MAGASIN DES SUICIDES par Jean Teulé


Infos sur le livre :
Auteur : Jean Teulé  ICI     
Publié : 2007
Edition : Julliard  

Format : ePub (157p)
Pays : France
Adaptation ciné : Oui
Quatrième de Couverture : 
Imaginez un magasin où l'on vend depuis dix générations tous les ingrédients imaginables pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l'humeur sombre jusqu'au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre.
***********************
Pourquoi ce livre ???
Pour mon challenge à la découverte de nos incontournables je cherchais à lire un nouvel auteur, et en faisant ma sélection, le choix de ce livre Le Magasin des suicides s’est imposé de lui-même, à force de réclames, d’affiches du film d’animation adapté du roman, je le voyais partout partout et comme l’auteur rentrait dans mon dit challenge, je me suis dite : va pour.  
Mon Résumé
Les Tuvache une famille pas comme les autres, une famille généreuse et heureuse d’offrir aux gens la MORT.
Lucrèce et Mishima sont les parents de Vincent, Marilyn et Alan et à la tête d’un magasin particulier, celui des suicides, si vous avez raté votre vie réussissez votre mort et c’est tout le mal qu’ils se donnent pour gérer cette fabrique qui s’avère être un héritage familier.
Mais voilà que le dernier des enfants Alan tel une fausse note va perturber l’équilibre familial.
Mon avis
Un livre décalé gorgé d’humour noir si je devais le définir.
Effectivement, le ton est donné très vite, tout y passe, la couverture du livre dont l’illustration est révélatrice, sa couleur qui m’a d’abord interloqué, flashy loin d'être morbide ! et puis j’ai pensé « rire jaune » ! L’excellent titre du bouquin «Le magasin des suicides », le nom de la famille à connotation rigolote les « Tuvache » les prénoms des enfants qui font références à des noms de suicidés célèbres, bref l’auteur a bien fait attention aux détails.
J’ai trouvé ce livre très facile à lire, court et fluide, et qui répond aux exigences du thème énoncé par l’auteur : l’HUMOUR. 
J’ai d’ailleurs rigolé à plusieurs reprises d’un sujet pourtant pas gai du tout mais plutôt sérieux « Le suicide » mais pour ma part Teulé l’a traité tellement au second degré que franchement j’ai fini par oublier la gravité de la chose.  
Pour situer l’histoire nous sommes dans le futur, lequel ?? bein celui où la télé est une 3D à sensation intégrale où les infos sont diffusées via une présentatrice qui se matérialise dans sa chambre et qu’on peut même toucher, oratrice d’informations qui ne sont pas du tout optimistes, tout compte fait un futur pas si lointain.
On évolue donc dans le commerce atypique de la famille Tuvache qui a un sens pour le commerce avéré et qui prend le service client très à cœur et pour qui la mort est un véritable art de vivre, satisfaire les clients est primordiale et pour ça ils doivent trouver leur « bonheur » et jamais revenir au magasin.
Je salue l’auteur et son imagination fertile, j’ai adoré l’étalage du magasin, comme si j’y étais, les articles sont très bien décrits, les moyens de suicides sont diversifiés et intelligents.
Le couple parentale tient très bien son commerce et fait attention à léguer ce savoir-faire à sa progéniture, des enfants « charmants » sauf peut-être le petit dernier le Alan qui représente l’élément perturbateur d’un ensemble pourtant bien assortie.
Alan est différent Alan est joyeux, quel malheur pour cette famille, Oui oui c’est bien leur fils, avec sa petite particularité tout de même, le fruit d’une nuit d’amour pendant laquelle les parents ont testé un article du magasin destiné à un candidat au suicide : un préservatif percé, l’ironie du sort, ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort… j’ai pensé
Comment est-ce qu’il pourra être le digne héritier de son père dans ce cas-là??
L’apothéose est une vraie surprise, que personnellement je ne soupçonnais pas !!!!
J’ai refermé ce livre avec un goût d’inachevé, des interrogations plein la tête, je me suis dit que pour un livre apriori si facile d’accès j’ai dû finalement passer à côté !! Puis j’ai préféré laisser les choses décantées avant de faire ma chronique et j’ai fini par me dire que cette fin intrigante s’ouvre sur un débat, Jean Teulé a voulu laisser cette interprétation à nous lecteurs, et c’est là peut être la morale.
Même si je pense être assez portée sur les livres réflexions sur celui-là je trouve que la fin aurait dû être plus franche ça aurait été plus en adéquation avec Le magasin des suicides, du coup ce qui répondait à mes attentes tout au long du livre (un bon moment de légèreté et de rigolade) s’est évanouie en une page.
Pour finir je recommande tout de même ce livre aux amateurs d’humour noir ou autres couleurs J c’est superbe, et j’invite ceux qui l’ont lu à discuter de cette fin qui m’a déçue et que je n’ai pas appréciée.

Livre lu dans le cadre des challenges A La découverte de nos incontournables  et  1Mois/1000 Pages.

Moyennement aimé






14 commentaires:

  1. J'ai beaucoup aimé ce petit livre !!! J'ai passé un bon moment en le lisant !!!

    PS : Je découvre ton blog. Je vais y faire un petit tour et laisser quelques commentaires.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La bienvenue à toi chez moi :-)

      Merci beaucoup pour tes commentaires que je vais tout de suite aller découvrir.

      Je visiterai après ton blog en espérant retrouver ta chronique sur ce livre.

      Supprimer
  2. Je me souviens être restée sur ma fin la première fois que je l'ai lu... Mais finalement en le relisant durant ce printemps je l'ai vu sous l'angle d'un livre que de divertissement et de rire.... Je l'ai beaucoup apprécié.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, c'est vrai que j'ai rigolé mais comme tu dis faudra peut être le relire ^^ pour se fixer.

      Supprimer
  3. Perso j'ai pas trop accroché, je l'ai trouvé trop décalé, trop dans l'extrême, gros bof pour moi !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vrai, et tu le dis parfaitement, c'est décalé, et quand c'est comme ça, c'est soit on aime soit on aime pas, moi je l'ai apprécié dans son genre mais je reproche la fin tout de même.

      Supprimer
  4. rhoooo !!! il faut vraiment que je fasse gaffe parce que quand je viens faire un tour par chez toi, ma wish-list ne cesse de gonfler après chaque passage O_O
    hihi ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Nad ;-)
      ton commentaire me fait trop plaisir <3
      J'ai beaucoup de lectures à découvrir en 2013 et je serai contente de les partager avec toi.

      Supprimer
  5. Une très bonne découverte ce roman ! j'ai adoré !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu récemment l'animé adapté du livre et il est loin d'égaler l'ouvre d'origine, du coup le livre est remonté dans mon estime.

      Supprimer
  6. J'ai lu ce livre il y a un long moment déjà, bien avant le projet d'animation, du coup si je me souviens l'avoir beaucoup aimé, je ne me rappelle pas de sa fin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arrrrgggg moi qui souhaite que l'on m'explique la fin :-D

      Supprimer
  7. J'ai beaucoup aimé ce roman aussi, l'histoire est très original!

    RépondreSupprimer